Prochainement

>05-07 >> 07-07

La Porte du Diable

La Flèche (Fr-72)
>infos<
>25-07 >> 28-07

La Porte du Diable

Chalon-sur-Saône (Fr-71)
>infos<
>30-07

La Porte du Diable

Belle-Île-en-Mer / Sauzon(Fr-56)
>infos<
>01-08

La Porte du Diable

Belle-Île-en-Mer / Sauzon(Fr-56)
>infos<

Les Royales Marionnettes Fêtent leurs 75 ans

Le 02 octobre à Thorembais les Béguines


Venez fêter les 75 ans des Royales Marionnettes !

La Compagnie des Royales Marionnettes établie à Thorembais-les-Béguines depuis 15 ans fête cette année ses 75 ans d’existence.
A cette occasion, la compagnie organise le dimanche 2 octobre sur son terrain un festival avec au programme, spectacles, grimage pour enfants, jeux en bois, manège, dîner concert, démonstration de sculpture de marionnettes, exposition de marionnettes,…

De 14 à 19h, spectacles en continu avec la compagnie Gare Centrale, Le théâtre Magnetic, le manège de la compagnie des 4 Saisons, la compagnie des Ô et bien sûr les Royales Marionnettes.

Vous pourrez également admirer la collection de Marionnettes de la compagnie, assister à une démonstration de sculpture de marionnettes par le collectif de jeunes artistes de Al Vîle Rouwale dè Coq, vous restaurer, vous réhydrater...

Tarif comprenant l'accès à tous les spectacles et aux différentes animations :
Adultes : 10 euros
Enfants de moins de 12 ans : 5 euros


A 20h, repas en chansons sur réservation uniquement : boulets liégeois et frites sur fond de cabaret chantant ouvert à tous animé par le talentueux groupe de joyeux lurons les Karatokés.

Tarif : Repas :15 euros (uniquement sur réservation)
BE42 5230 8020 7254 pour le 29/09/2016 au plus tard avec votre Nom+Prénom+Nombre de repas

Lieu : Rue de Long Pré, 21 - 1360 Thorembais les Béguines
Infos et réservations : 0479/540016 - 010/814878 - info@lesroyalesmarionnettes.be

 

Programme horaire de la journée

 

 

 

Une petite explication sur les 75 ans de la compagnie :

José Maquet est le fondateur de la compagnie.  Il avait perdu son père avant la guerre et vivait seul avec sa mère quand les allemands ont envahi Liège. En 1941, alors qu’il avait 15 ans il s’est retrouvé coincé dans un abri pendant un bombardement. A côté de lui, une vieille dame qui n’avait plus de maison et vivait dans l’abri lui a promis une récompense s’il allait vider son seau hygiénique. José, revient auprès de la dame et elle lui tend 20 francs, une fortune ! José se dit alors « si on me donne vingt francs pour vider un seau de merde, on me donnera bien vingt francs pour jouer aux marionnettes ».

Les marionnettes Saint-Gilloises étaient nées ! José a récupéré dans les gravas une vielle charrette sur laquelle il a monté un castelet, il la faisait tirer par son chien et c’est ainsi que pendant les alertes José visitait les abris et y donnait des représentations au chapeau. Il jouait des mystères et des pièces de chevalerie. Le décor de fond était constitué d’un morceau de « balatum » fixé à l’envers sur un panneau. Sur la face noire visible du public, José peignait le décor avec de la craie diluée dans de l’eau. A l’entracte, il effaçait le décor pour peindre à la hâte le décor du second acte.

José a continué en amateur à se produire après la guerre sur les marchés, les foires et dans les salles de villages.

En 1990, Didier Balsaux qui avait depuis ses 15 ans, joué au Musée Tchantchès, a repris la compagnie avec José.

En 1991, la compagnie a reçu du roi Baudouin, le titre de « Royal » pour ses cinquante années d’existence.

En 1991, Didier et Claire sont devenus les directeurs de la compagnie.

En 2006, la société Royale Marionnettes Saint-Gilloises est devenue Royales Marionnettes, pour plus de cohérence et surtout une meilleure communication…